Eeyou Istchee—notre Nation, nos communautés et notre peuple

La Nation Crie d'Eeyou Istchee

Nous sommes des Eeyou. Notre terre—Eeyou Istchee ou territoire traditionnel des Cris—comprend onze communautés cries et plus de trois cents « terrains de trappage », ou terrains familiaux traditionnels de chasse et de piégeage. Notre territoire traditionnel, d’une superficie de plus de 400 000 kilomètres carrés, ce qui correspond aux deux tiers de la taille de la France, est situé principalement dans le Grand Nord du Québec et comprend les terres sur la rive orientale de la baie James et au sud-est de la baie d’Hudson, de même que les lacs et les rivières qui s’y déversent. De plus, notre territoire traditionnel comprend des terres que nous avons occupées historiquement en Ontario, de l’autre côté de la frontière Ontario-Québec.

Les communautés de la Première Nation Crie

Chaque Première Nation Eeyou possède sa propre histoire. Les intérêts, les valeurs traditionnelles et la culture que nous avons en commun nous unissent.

Chacune de nos Premières Nations est administrée de façon indépendante par le biais de leurs gouvernements locaux, et chaque chef élu siège au conseil d’administration du Grand Conseil des Cris (Eeyou Istchee) et au conseil du Gouvernement de la Nation Crie dans le but de régler les questions communes de la Nation Crie. À l’heure actuelle, neuf communautés cries font partie de notre Traité, soit la Convention de la Baie-James et du Nord québécois. La dixième Première Nation crie, Washaw Sibi, est en train d’établir sa propre communauté et deviendra une partie intégrante du Traité. La onzième Première Nation est MoCreebec, qui se situe sur la rive ontarienne de la baie James et dont les membres maintiennent une affiliation unique avec les autres Premières Nations Eeyou.

 

Visitez une communauté crie:

Whapmagoostui

Whapmagoostui est la communauté la plus au nord située à l’embouchure de la Grande rivière de la Baleine sur la côte de la baie d’Hudson au Nunavik. La communauté compte environ 990 Cris et 740 Inuits dans le village voisin de Kuujjuarapik. Whapmagoostui signifie lieu des baleines. La chef de Whapmagoostui est Louisa Wynne.

Chisasibi

Mot cri qui signifie Grande Rivière, Chisasibi est située sur la rive sud de la rivière La Grande, sur la côte de la baie James, et elle est la deuxième communauté crie la plus au nord d’Eeyou Istchee. La population actuelle de Chisasibi atteint presque 4,981 personnes. Le chef de Chisasibi est Davey Bobbish.

Wemindji

Wemindji est située à l’embouchure de la rivière Maquatua et est la troisième communauté la plus au nord sur la côte de la baie James. La communauté compte environ 1 594 Cris. Wemindji est un mot cri qui signifie collines peintes ou montagne d’ocre rouge. La chef de Wemindji est Christina Gilpin.

Eastmain

Eastmain est située sur la côte est de la baie James et sur la rive de la rivière Eastmain. Le nom Eastmain fait référence au poste de traite de la Compagnie de la Baie d’Hudson qui était situé sur la rive nord de la rivière Eastmain. La communauté compte environ 833 habitants. Le chef d’Eastmain est Kenneth Cheezo.

Waskaganish

Waskaganish est située à l’embouchure de la rivière Rupert sur la rive sud-est de la baie James. La communauté compte environ 2,423 habitants. Waskaganish est un mot cri qui signifie petite maison. La chef de Waskaganish est Darlene Cheechoo.

Nemaska

Nemaska est l’une des communautés intérieures situées sur les rives du lac Champion. On y trouve le siège social du Grand Conseil des Cris (Eeyou Istchee) et du Gouvernement de la Nation Crie. La population de Nemaska est d’environ 851 personnes. Nemaska est un mot cri qui signifie là où le poisson abonde. Le chef de Nemaska est Clarence Jolly Sr.

Waswanipi

Waswanipi est la communauté intérieure la plus au sud de la rivière Waswanipi. La communauté compte environ 2 008 habitants. Waswanipi est un mot cri qui signifie lumière sur l’eau. Le chef de Waswanipi est Marcel Happyjack.

Oujé-Bougoumou

Oujé-Bougoumou est l’une des communautés intérieures situées sur la rive du lac Opemiska. La communauté compte environ 935 habitants. Oujé-Bougoumou est un mot cri qui signifie lieu où les gens se rassemblent. Le chef d’Oujé-Bougoumou est Curtis Bosum.

Mistissini

Mistissini est l’une des communautés intérieures situées sur la rive du lac Mistassini. La communauté compte environ 3 833 habitants. Mistissini est un mot cri qui signifie gros rocher. On y trouve les principaux bureaux de la Commission scolaire crie, le Service des ressources humaines cries, la station radiophonique d’envergure régionale d’Eeyou Istchee, et la Société des communications cries de la Baie-James. Le chef de Mistissini est Thomas Neeposh.

Washaw Sibi

Washaw Sibi a été reconnue comme dixième communauté de la Nation crie à l’Assemblée générale annuelle de 2003 du Grand Conseil des Cris (Eeyou Istchee) et du Gouvernement de la Nation Crie. La communauté compte 350 membres. Washaw Sibi est un mot cri qui signifie rivière qui coule dans la baie. La chef est Pauline Trapper-Hester.

MoCreebec

MoCreebec Eeyoud est la onzième Première Nation crie que le Gouvernement de la Nation Crie a reconnue. Les membres de MoCreebec sont des Cris d’Eeyou Istchee qui résident ou ont résidé à Moose Factory ou Moosonee. Le chef de MoCreebec est Allan Jolly.